Les erreurs à éviter pendant un entretien d’embauche

Lors d’un entretien, certains comportements peuvent être éliminatoires aux yeux du recruteur. Peu importe la qualité de ton CV et peu importe ta motivation… Si tu ne fais pas attention aux codes vestimentaires, à la manière dont tu te tiens, aux jeux de regards, à ta façon de t’exprimer et à ta gestuelle, tu vas droit dans le mur ! 

Voici une sélection des erreurs à proscrire et pourquoi :

1. Les erreurs à ne pas commettre

Arriver en retard est clairement un manque de politesse. Dis-toi qu’il est très difficile de se défaire d’une mauvaise première impression, donc si tu ne veux pas être catalogué, des excuses sont essentielles et pourraient te sauver la mise… 

 Ne pas connaître l’entreprise est l’une des erreurs les plus importantes car il est quasiment sûr que le recruteur te posera une question à ce sujet. Lire l’annonce n’est pas suffisant, tu dois te renseigner sur l’entreprise ainsi que son secteur. Montre-lui que le poste t’intéresse et qu’il est déjà entre tes mains.

 Un style vestimentaire trop banal est à éviter, c’est le moment de faire un effort ! On ne pourra jamais te reprocher d’en avoir trop fait, opte donc pour une tenue professionnelle et classe pour montrer que tu es sérieux et que tu te sens concerné par cette rencontre.

 Poser des questions pendant un entretien est très important pour montrer ton implication ainsi que l’intérêt que tu portes au poste et à l’entreprise. Néanmoins, il ne faut pas aborder certaines questions trop tôt :

  • L’entreprise propose-t-elle du télétravail ?
  • Combien de jours de RTT pourrais-je poser ?
  • Quel est le nombre de jours de vacances ?

C’est au recruteur d’aborder les avantages. Si celui-ci est réellement intéressé par ta candidature et te propose un nouvel entretien, il parlera de ces sujets de lui-même.

2. Les comportements à éviter

Essayes de ne surtout pas laisser transparaître ton stress et tes émotions. Alors, avant un entretien, fais en sorte de te détendre ! L’une des principales attitudes à proscrire est le regard fuyant. Le recruteur peut penser que tu manques de confiance en toi et que tu manques de sincérité. Fais également attention au regard trop soutenu qui peut conduire à un malaise de ton interlocuteur. Il faut trouver le juste milieu afin de faire bonne impression. De plus, ne sois pas non plus trop sûr de toi et arrogant car cela pourrait te faire perdre toute crédibilité et sympathie.

Ne pas être à l’écoute de la personne qui est en charge de ton entretien est également une grande erreur. Celle-ci doit voir que tu es intéressé.e par le poste et par l’entreprise. Alors, ne sois surtout pas avachi.e sur ton siège ! Tout au long de l’entretien, adopter une bonne posture est essentiel. N’oublies pas de rester droit face à ton interlocuteur pour lui montrer ton sérieux et ton intérêt pour le poste.

Rester passif(ve) et acquiescer à tout représente tout ce qu’il ne faut pas faire. Montrer ta curiosité est impératif pour que l’échange se passe bien et pour susciter l’intérêt du recruteur. De plus, Ne pas sourire peut lui transmettre une mauvaise image de toi. Le recruteur peut penser que tu n’es pas très avenant.e et que tu es une personne fermée.e. C’est d’autant plus important si tu vises un poste en lien avec le contact client. Attention : croiser les bras est également un geste qui n’invite pas au dialogue !

3. Les sujets et phrases à ne jamais dire pendant un entretien

Ne dénigre jamais ton ancien employeur. Le recruteur peut en effet se dire que tu pourrais faire la même chose avec son entreprise si votre collaboration ne se passe pas bien, et que tu manques de maturité et de fidélité. Le meilleur des conseils que l’on peut te donner est de concentrer l’échange sur ta volonté d’évolution et de te challenger.

Connaître ton parcours et savoir en parler est très important pendant un entretien, mais évite d’avoir l’air de connaître ton CV par cœur et de le réciter. Paraître naturel et adapter ton discours à la personne en face est primordial pour la séduire.

Même si l’entretien se passe bien, attention à ne pas raconter ta vie personnelle et à ne pas tomber dans un excès de familiarité en parlant de ta vie personnelle. Celle-ci ne regarde que toi et n’a pas lieu d’être dans une entrevue à moins que ton interlocuteur t’invite à aborder le sujet.

Évite de poser des questions qui peuvent paraître inappropriées pour le recruteur. Pour empêcher que votre entretien ne tourne mal, voici quelques questions à proscrire lors ce cet échange :

  • Quel est le cœur de métier de l’entreprise ?
  • Avez-vous d’autres offres d’emploi ?
  • Quelles sont les heures de travail ?
  • Combien gagnerai-je ?

En bref, l’objectif est d’être un candidat confiant, agréable, respectueux et motivé, qui vient avec l’ambition de décrocher le job ! À la fin de l’entretien, n’oublies surtout pas de remercier le recruteur et les personnes qui ont pu t’accueillir. Prêt.e à tout déchirer à ton prochain entretien ? Un dernier conseil : reste calme, et tout se passera bien. On te souhaite bonne chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article sur vos réseaux :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Nos contenus experts :

Les chiffres du CHR

Optimisez vos coûts de recrutement, limiter votre turn-over… tout sur les problématiques du CHR aujourd’hui

RH Dans Le Secteur Du CHR

De nouvelles méthodes s’offrent à vous et repensent les RH en hôtellerie restauration à l’ère du digital

Expertise Franchise

Le digital pour optimiser votre recrutement, votre management et votre communication interne