Les chiffres du CHR

Comprendre le secteur CHR : quels en sont les clés et les outils à maîtriser ?

L’hôtellerie et la restauration se positionnent parmi les secteurs les plus employeurs en France. Aujourd’hui,  c’est le sixième secteur créateur d’emplois : sur les 2 millions d’emplois créés par l’industrie touristique française, il représente près de 75%.

LES CHIFFRES CLÉS DU SECTEUR

OPTIMISATION DE VOTRE RECRUTEMENT : LA METHODE COOKORICO

Chez Cookorico, nous vous accompagnons pour optimiser votre recrutement. Nos offres s’adaptent parfaitement au profil et aux caractéristiques de votre enseigne. Que vous soyez un établissement indépendant, un groupe, une franchise, ou un établissement possédant son propre logiciel de recrutement, vous trouverez la formule qui correspond à vos attentes et nous restons à votre écoute tout au long de votre expérience recruteur. 

En tant qu’anciens professionnels du secteur, nous comprenons le marché et nous pouvons vous aider à anticiper certaines problématiques que rencontre l’hôtellerie et la restauration en termes de recrutement. 

Comment rédiger une bonne annonce ?

On le sait, l’hôtellerie-restauration est un secteur très concurrentiel, il faut donc savoir recruter LE bon candidat. Et une belle assiette donne envie comme une belle annonce.

Maîtriser la rédaction de ses annonces c’est donc manier avec tact l’originalité et la simplicité. Voici donc quelques astuces pour rédiger une annonce efficace. 

La forme : une formulation maîtrisée

Une annonce bien écrite et claire est la première étape cruciale pour susciter l’intérêt des candidats qui vous correspondent. De plus, avec le développement du digital dans le domaine des ressources humaines et la multitude d’offres à pourvoir en ligne, il faut savoir se démarquer en respectant tout d’abord quelques règles.

1.
L’intitulé du poste

Il doit être suffisamment explicite pour cibler les bons profils

2.
Présentez votre établissement

Brasserie chic, crêperie, MOF, Michelin, et apporter les détails qui pourraient plaire aux candidats (fermer le dimanche / équipe dynamique, passionnées)

3.
Le format

Il doit être court (mais pas trop) : idéalement, votre offre d’emploi doit tenir sur une seule page. En effet, si elle est trop longue, le candidat qui consultera votre annonce pourrait la lire seulement dans les grandes lignes et déposer une candidature sans vraiment considérer la bonne adéquation entre son profil et le poste en question

4.
Utilisez des phrases courtes

Tout comme les messages commerciaux, chaque mot est important. De plus, essayez d’être pertinent en ne fournissant que les informations nécessaires, afin de ne pas donner au candidat des détails inutiles. Vous aurez tout le temps de préciser chaque information lors de la rencontre avec le candidat

5.
Employez des verbes d'action

pour décrire la tâche proposée : du dynamisme dans l’annonce aidera le candidat à mieux se projeter dans le poste

6.
Travaillez votre mise en page

Nous vous conseillons de l’adapter pour chaque nouvelle annonce à poster

En effet, nous remarquons que certains recruteurs postent automatiquement une annonce sur différentes plateformes après l’avoir rédigée sans faire attention à sa mise en page. Votre annonce véhicule l’image de votre entreprise. Si vous ne prenez pas le temps de vérifier votre mise en page, vous risquez d’attirer moins de profils. 

Étant confrontés à un nombre conséquent d’annonces par jour, les candidats seront attirés plus facilement par des annonces qualitatives, claires et concises. La pénurie de personnel est devenue tellement importante que vous devez vous vendre, attirer, pour recruter une équipe à votre image .

Le fond : décrivez le travail étape par étape

Sur notre plateforme, vous pouvez gérer l’image de votre enseigne en ajoutant votre logo, votre description personnalisée ( précisez par exemple le nombre de couverts, le nombre de chambres, parlez de votre équipe etc.) et quelques photos mettant en valeur votre établissement. La visualisation d’un lieu de travail permet aux candidats de se projeter et d’être plus facilement attiré par votre offre. N’oubliez pas, cette présentation destinée à vos futurs salariés doit garder le même dynamisme que votre annonce : efficace et concise.

Le descriptif du poste :

Il s'agit donc de détailler les différentes tâches inhérentes au poste à pourvoir. Vous pouvez diviser ces activités en deux catégories : les tâches principales et les tâches secondaires. L'idée est de décrire les missions du poste avec le plus de justesse possible en soulignant davantage les compétences attendues chez votre candidat “idéal”. Ainsi, vous mettrez naturellement en place un premier écrémage qui vous permettra de rencontrer plus rapidement les profils qui matchent avec votre recherche.

La localisation du poste :

Le lieu de travail est l'un des premiers critères de recherche des candidats. Même si le secteur de l’hôtellerie-restauration est victime de l’effet de saisonnalité et que ses candidats sont nomades, la définition de la localisation du poste est souvent un des premiers réflexes qui apparaissent lors du processus de recherche d'emploi. Ce filtre est donc un critère décisif qui permettra de garder votre offre attractive.

Expérience requise ou souhaitée :

En établissant très précisément le niveau d’expérience attendu, l'objectif est de sélectionner plus facilement les candidats qui peuvent répondre à vos besoins. Par exemple, si vous recherchez un profil de manager de salle ayant une expérience en gestion de personnel il est important de le préciser afin d’être plus rapidement en relation avec ce type de profils. Ensuite, veillez à bien préciser le nombre d'années d’expériences requises si cela est pertinent. Cependant, afin de ne pas limiter le nombre de candidats potentiels, veuillez ne pas le surestimer et distinguer les compétences de base des compétences nécessaires.

Précisez bien évidemment le type de contrat et les informations relatives au salaire devenu la base pour la nouvelle génération.

 

Mais ce n’est pas fini ! Chez Cookorico, nous avons tout pensé pour que vous puissiez mettre en avant votre établissement. 

Règles juridiques à respecter : le principe de non-discrimination

Encore aujourd’hui, trois salariés sur dix déclarent qu’en raison de leur sexe, âge, nationalité, origine, grossesse, voire handicap, ont déjà été victimes de discrimination au travail ou à l’embauche !

Avant de publier une annonce, veillez donc à vérifier attentivement la conformité  juridique de votre annonce. Votre offre d’emploi doit être conforme aux lois anti-discrimination en vigueur. Si vous ne suivez pas ce principe, vous risquez d’être pénalisé. 

Par exemple, si vous recherchez un profil en salle, l’intitulé de votre poste indiquera  “Serveur H/F” mais il faudra éviter d’indiquer par exemple d’ajouter “jeune serveur, avec photo, français”. Cette formulation est trop discriminante. 

Vous connaissez donc maintenant les clés principales pour rédiger votre annonce à la perfection ! Que diriez-vous de découvrir notre top 5 d’annonces qui ont fonctionné ? 

En effet, une bonne annonce vous permettra d’assurer la première étape d’un recrutement optimal tout en anticipant parallèlement, vos coûts du recrutement.

Comment limiter vos coûts de recrutement ?

L’échec du recrutement en hôtellerie-restauration peut pénaliser le bon fonctionnement de votre établissement et engendrer des pertes de chiffre d’affaires  pour votre enseigne. Alors comment anticiper ces coûts et réussir votre recrutement ?

Le recrutement de notre secteur étant quasiment permanent, il est nécessaire d’avoir une notion de marque employeur et les bons outils afin de sourcer les “bons candidats”.  

Chez Cookorico, c’est notre savoir-faire reconnu et pensé avec des hôteliers restaurateurs, pour booster votre image “employeur”, et faire en sorte que les candidats viennent à vous.

Publiez toutes vos  offres d’emploi, d’extras, de stage, depuis votre espace recruteur sur cookorico.com. Nous alertons les profils correspondant à votre recherche et nous diffusons vos offres automatiquement chez nos partenaires grâce à la multidiffusion. 

La multidiffusion est l’un de nos atouts mais aussi une des clés de votre visibilité. En augmentant  la portée de votre annonce, vous aurez plus de chance de trouver rapidement le candidat idéal pour combler le manque de personnel. Et comme on dit “Le temps c’est de l’argent”

Comme nous avons pu le voir, diffuser une offre c’est aussi mettre en avant son image et donc travailler sa marque employeur.

 

Une marque employeur de qualité réduira de 43% les coûts de recrutement

Comment réduire ses coûts de recrutement grâce à la marque employeur ? 

La marque employeur est l’image que l’entreprise véhicule auprès des collaborateurs, des partenaires externes et des candidats potentiels. En d’autres termes, il s’agit de la réputation de votre établissement auprès des salariés et des talents qui souhaiteront peut-être vous rejoindre ! 

Chez Cookorico, nous pensons que la meilleure stratégie à adopter est d’investir dans votre marque employeur pour limiter vos coûts. Développer votre image vous permettra d’attirer plus de candidats et de recruter les meilleurs talents à moindre coût. 

Une marque employeur de qualité réduira de 43% les coûts de recrutement. Alors, s’investir dans votre marque employeur pour la rendre attrayante ce n’est donc pas un coût, mais un bon investissement !

Travailler l’image de votre restaurant ou de votre hôtel augmentera considérablement le nombre de candidatures spontanées et les candidatures elles-mêmes! Selon une enquête LinkedIn de 2017, 69% des employeurs ont déclaré que le développement de leur marque employeur leur permettait de recruter des employés de qualité à moindre coût. Votre réputation a donc un impact significatif sur les candidats potentiels. 

Le travail sur votre marque employeur doit être quotidien que ce soit avec votre équipe actuelle ou pour vos futures recrues ! Par exemple, un employé sera heureux de partager son expérience dans un restaurant qui offre des salaires élevés et des horaires de travail flexibles. 

Une bonne ambiance, de l’entraide et des conditions de travail agréables réduisent de 28% la rotation du personnel. En limitant le roulement et donc en augmentant la fidélité, vous pouvez maintenir une équipe soudée et économiser de l’argent car vous n’avez pas besoin de rechercher de nouveaux employés et de les former pour remplacer ceux qui décident de partir. Vos employés et collaborateurs deviendront de véritables ambassadeurs de votre établissement ! 

Vous l’avez compris, la marque employeur est un excellent outil marketing et commercial pour fidéliser vos employés, attirer de nouveaux profils mais surtout influencer de façon positive la bonne gestion de vos coûts de recrutement.

L'entraide et des conditions de travail agréables réduisent de 28% la rotation du personnel

PROBLÉMATIQUES DU SECTEUR CHR

Pourquoi est-ce si difficile de recruter dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration ? Le secteur est-il sous tension ?

L’hôtellerie et la restauration est l’un des secteurs présentant le plus de tensions sur le marché du travail actuellement. Un comble pour un des plus grands employeurs du territoire français. Ce phénomène est généralement attribué à sa perte d’ attractivité. Les représentants du secteur ne soulignent pas toujours assez les difficultés qui lui sont associées, les conditions de travail sont souvent pointées du doigt.

Alors quelles sont les raisons qui rendent le secteur sous-tension ? 

En avril 2019, selon une enquête réalisée par Pôle Emploi, on estimait la mise en place de près de 300 000 projets de recrutement dans le secteur de l’hébergement et de la restauration au cours des prochains mois. Bilan assez inédit qui reflétait non seulement la bonne santé de la branche, mais aussi sa particularité en tant qu’industrie à forte intensité de main-d’œuvre.

Pourtant, c’est selon cette caractéristique que le secteur peine à garder une dynamique constante. En effet, malgré la promesse de nouveaux projets d’embauche, l’hôtellerie-restauration fait face à un manque de candidats ou de profils adéquats. Ces tensions sur l’embauche ne cessent d’ailleurs de s’aggraver.

Premiers facteurs liés à ces tensions : des horaires et des conditions de travail peu attractifs. Les salariés font face à des horaires décalés, une forte amplitude horaire, des salaires bas et enchaînent les contrats à durée déterminée… Selon une enquête, 75% des salariés quittent leurs emplois à cause du manque d’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée mais aussi à cause d’un fort niveau de stress ou/et de salaires peu élevés. 

Autre cause, le fort taux de turnover. Le secteur se caractérise par une main-d’œuvre très mobile et son taux de rotation est toujours 2 à 3 fois supérieur à celui de l’ensemble de l’économie. Cette flexibilité de l’activité participe donc à sa vulnérabilité malgré des mesures récentes visant à normaliser les conditions d’emplois pour contrer le turnover.

En hôtellerie-restauration, il est beaucoup plus difficile de fidéliser ses collaborateurs. Ce phénomène s’explique en partie par les fins de contrats, les démissions liées aux conditions de travail ou bien aux reconversions professionnelles.

Chez Cookorico, nous constatons également que certains professionnels ont des difficultés à s’adapter aux nouvelles générations et à leurs moyens de communication. Étant hyper-connectées, elles font très attention à l’image des établissements et à la cohésion d’équipe véhiculée parfois sur les réseaux sociaux. Ces derniers sont de véritables portails pour attirer de nouveaux talents, alors optimiser sa marque employeur n’est plus une option dans ce contexte digital. 

En tant qu’ anciens professionnels du secteur, nous avons pu observer de près cette rupture avec la nouvelle génération. C’est pourquoi chez Cookorico, nous misons sur votre marque employeur pour créer du lien et communiquer avec les professionnels de demain. 

Ajouté à cela, les attentes des candidats changent. Ils semblent plus intéressés par l’argent et par  la multiplication d’expériences que par le métier en lui-même. 

C’est d’ailleurs ces caractéristiques qui participent à entretenir la mauvaise réputation des métiers hôteliers. La perception du secteur est souvent négative, la discipline n’apparaît pas aussi sérieuse que pourraient l’être les métiers de l’ingénierie. Les métiers de l’hôtellerie et de la restauration sont souvent sous-estimés. On qualifie la main-d’œuvre de non ou peu qualifiée, alors que les compétences nécessaires pour ce secteur sont multiples à acquérir. 

Pourtant, le manque de compétences lié au manque de formation est un fait qu’il faut souligner. Avec la forte demande de main d’œuvre, il est très facile de trouver rapidement des candidats, mais encore faut-il qu’ils soient qualifiés.  Par exemple, lorsque des professionnels atteignent des postes de management, il leur manque souvent des connaissances en gestion d’équipe. Ce point faible est l’une des bêtes noires du secteur et n’encourage pas les entreprises à miser sur de jeunes collaborateurs, susceptibles de quitter rapidement le navire. 

Mais il faut rappeler que les fonctions de l’hôtellerie et de la restauration sont des métiers de passion, beaucoup y entrent par amour du secteur et ont plaisir à exercer leur fonction.

En tant qu’employeur, l’accompagnement en interne est primordial : transparence, enquête de satisfaction auprès des employés, suivi de carrière et évaluations des compétences sont à prévoir pour minimiser l’impact du turnover sur son établissement.

Optimiser son recrutement, c’est d’abord comprendre le secteur de l’hôtellerie-restauration puis s’adapter et faire face aux problématiques qu’il rencontre. Il faut donc savoir identifier et définir ses besoins en amont afin de rendre son processus de recrutement plus fluide. En effet, l’hôtellerie-restauration est un secteur sous tension, les clés pour appréhender le marché réside en partie dans la maîtrise des coûts consacrés à l’embauche de nouvelles recrues, à l’optimisation de sa marque employeur et à l’accompagnement de ses collaborateurs. Grâce aux opportunités créées par le contexte digital, l’intérêt est avant tout de recentrer ses objectifs sur l’humain pour limiter l’impact du turnover caractéristique du secteur.

RH dans le secteur du CHR

De nouvelles méthodes s’offrent à vous et repensent les RH en hôtellerie restauration à l’ère du digital

Diriger/manager dans le CHR

Communication et coordination de vos équipes RH et opérationnelles pour optimiser votre recrutement

Expertise Franchise

Le digital pour optimiser votre recrutement, votre management et votre communication interne

Clients satisfaits