Comment recruter les meilleurs candidats ?


Pratiques RH / lundi, février 25th, 2019

Chaque année, plus de 100 000 postes sont non pourvus dans le secteur de l’hôtellerie restauration. Rédiger une offre d’emploi attrayante est donc primordial pour recruter des candidats.

Et, pour recevoir des candidatures répondant à vos attentes, il faut innover. Les annonces « copier-coller » issues de fiche de postes trouvés sur le net, en 2019, c’est clairement à bannir.

Le titre doit renseigner le type de poste.

Tout d’abord, il faut se concentrer sur le titre. C’est la première barrière qui vous sépare du candidat que vous recherchez. Le titre doit indiquer le poste à pourvoir. Il faut faire court et être spécifique pour que l’on identifie clairement la nature de votre annonce. Pensez aussi à préciser (H/F) pour être le plus concis possible.

Concernant l’annonce en elle-même, elle doit être composée du descriptif du poste, du type de contrat proposé, du niveau de formation requis, de la localisation du poste, des missions demandées et du profil du candidat recherché.

Ne confondez pas annonce et fiche de poste.

L’annonce doit être détaillée et spécifique à la fois. Ne copiez pas une fiche de poste “à rallonge”, cela vaut comme si vous n’avez rien fait. Expliquez concrètement les missions principales qui seront confiées aux candidats. Si vous n’avez pas la plume facile, inspirez-vous des offres d’emploi qui sont diffusées en ce moment sur le type de poste que vous recherchez.

Il est important aussi de renseigner la taille de votre établissement et/ou le nombre de salariés. Si vous êtes restaurateur, mettez le nombre de couverts moyens que vous effectuez par service. Plus vous détaillez le contexte de travail, plus vous rassurez le candidat quant à la fiabilité de votre annonce.

Parlez de vous !

Il est primordial que le candidat se fasse une idée de l’environnement de travail dans lequel il évoluera. En 2019, il est tout aussi important pour un jeune d’être bien rémunéré que de travailler dans une bonne ambiance. Alors, parlez de votre entreprise et de ses valeurs pour donner envie aux candidats d’être recruté et d’intégrer vos équipes !

Mettez de l’humain dans votre annonce pour donner envie aux candidats de travailler chez vous.

Complétez votre annonce par des photos !

Une annonce sans logo ni photos n’est pas très attrayante. Illustrer son descriptif avec quelques photos de votre établissement (la salle, l’extérieur) mettra en valeur la structure.

Si vous en avez la possibilité, mettez en forme l’offre d’emploi pour optimiser sa lisibilité :

– Mettez les mots-clefs de votre annonce en gras

Structurez votre annonce en plusieurs rubriques avec des titres (présentation, descriptif du poste, missions, profil…)

Mettez en valeur votre annonce

À la vue de la pénurie de personnel en France, n’hésitez pas à faire preuve d’originalité et à utiliser un ton décalé pour attirer les meilleurs candidats.

Il y a beaucoup de clichés tenaces en hôtellerie restauration. Alors, rassurez le potentiel candidat en lui détaillant les horaires de travail, etc. Si vous êtes un restaurant fermé le week-end, indiquez-le en grand dans votre annonce car c’est un critère très convaincant.

Aussi, si vous en proposez, mettez en valeur les avantages du poste. En exemple, si le logement est compris dans l’embauche, écrivez-le. Par ses simples détails, vous optimisez vos chances de recruter.

Pas de faute d’orthographe

Quand nous sommes hôteliers ou restaurateurs, nous n’avons pas forcément de temps à consacrer à la rédaction d’une offre d’emploi. Pourtant, s’attarder à écrire une bonne annonce n’est pas une perte de temps. L’orthographe doit être parfaite. Une offre d’emploi remplie de faute d’orthographe a le même effet qu’un CV criblé de faute d’orthographe. Elle est tout simplement rejetée. Aussi, pensez que la fiabilité de votre annonce se vérifie, dans un premier temps, par son orthographe.

Que dit la loi ?

D’un point de vue légal, les offres d’emploi doivent être justes et écrites dans la langue appropriée. Aussi , l’article L.1132-1 du Code du Travail énonce :

“Aucune personne ne peut être écartée d’une procédure de recrutement […] en raison de son origine, de son sexe, de ses mœurs, de son orientation sexuelle, de son âge, de sa situation de famille ou de sa grossesse, de ses caractéristiques génétiques, de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation ou une race, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales ou mutualistes, de ses convictions religieuses, de son apparence physique, de son nom de famille ou en raison de son état de santé ou de son handicap.”

Des exceptions existent, tout de même, lorsque la sécurité du salarié est notamment mise en jeu.

 

Pour illustrer toutes ces recommandations, voici deux très bons exemples d’offres d’emploi dénichées sur Cookorico.com

BERLIN 1989 : drôle et percutant !

On aime l’offre de ce restaurant nantais parce que :

  • Il y a une introduction synthétique présentant les valeurs et l’éthique de l’établissement qui immerge le candidat dans l’univers du restaurant.
  • Le ton est décalé , il y a des touches d’humour qui rendent l’offre d’emploi moins formel. Il donne envie de lire et surtout de postuler à l’annonce de cuisinier-grillardin.
  • L’offre est structurée en sous-parties (introduction à l’établissement, missions du poste, le profil recherché…).

 

Matthieu et Pauline : Simple et efficace !

 

  • l’offre est synthétique et complète
  • le ton est simple sans être trop conventionnel

 

En résumé, une offre d’emploi doit être motivante, réaliste, explicite tout en étant synthétique ! N’hésitez pas à partager vos plus belles (ou loufoques) offres d’emploi en nous mentionnant avec le hashtag #ToqNCoq.

Voici quelques étapes immanquables pour bien réaliser votre annonce :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *