Combien coûte un mauvais recrutement ?

Depuis de nombreuses années, il y a peu de candidats dans le milieu de l’hôtellerie et de la restauration. Cette pénurie de postulant réduit le choix des dirigeants. Le besoin de main d’œuvre est grand, mais les recruteurs ont tout de même la crainte de ne pas faire le bon choix et surtout de recruter la mauvaise personne. Généralement, la période d’essai permet de voir si la nouvelle recrue convient aux besoins de l’établissement, dans le cas où elle ne serait pas validée, cela représente un coût conséquent pour l’entreprise.

D’abord qu’est-ce qu’un mauvais recrutement ?

Pour beaucoup de recruteurs, le recrutement est raté si un salarié quitte l’entreprise pendant la période d’essai. Pourtant un recrutement est considéré comme mauvais lorsqu’un salarié décide de partir d’une entreprise dans les 12 mois suite à son embauche.

Si un salarié quitte dans les 12 mois une entreprise, c’est qu’il a remarqué un bon nombre de points négatifs : 

  • une mauvaise ambiance au travail
  • l’entreprise ne correspond pas au salarié et/ou vice versa
  • les missions ne sont pas adaptées…
  • le poste n’est pas en adéquation avec celui qui a été proposé

 

Il peut y avoir également d’autres raisons pour lesquelles un salarié souhaite quitter l’entreprise. Notamment en hôtellerie et restauration, les saisons rythment les emplois, certains alternent entre saisons en bord de mer et saisons à la montagne ce qui explique ce grand turnover. Mais si un salarié se sent bien dans son entreprise et son poste, il y a plus de chance qu’il décide de rester. Il faut donc veiller à ce que son intégration se passe bien dès le début.

En moyenne, quel est le coût d’un mauvais recrutement ?

1 - Une perte d’argent

Le coût d’un mauvais recrutement est estimé entre 20 000€ et 200 000€ en moyenne. Un recrutement est unique, donc le coût lié peut varier en fonction de différents paramètres :

  • sa rémunération
  • le niveau de responsabilité du poste
  • le temps que le salarié est resté dans l’entreprise

Les conséquences d’un mauvais recrutement

Si vous effectuez un mauvais recrutement, vous allez perdre de l’argent et du temps, mais pas que.

Cela peut aussi causer une baisse de motivation du reste de vos équipes ou encore impacter l’avis de la clientèle sur votre établissement suite à une expérience moyenne ou négative.

2 - Une perte de temps et de productivité

La seconde conséquence d’un mauvais recrutement est la perte de temps et de productivité. Il faut que vous comptiez :

  • Le temps accordé pour faire le recrutement (offres, entretiens,…)
  • Le temps que le salarié reste dans l’entreprise
  • Le temps que les équipes ont pris pour le former
  • Le temps qu’il faudra consacrer au recrutement d’un nouveau salarié

 

Un collaborateur mal formé ou manquant peut causer de mauvaises expériences pour vos clients ce qui va impacter votre établissement. Cette situation peut aussi affecter l’image de votre entreprise car voir les équipes changer régulièrement n’est pas forcément ce qu’il y a de mieux.

3 - Impacter le moral de vos équipes

Dans le milieu de l’hôtellerie et de la restauration, les candidats se font souvent attendre, ainsi lorsqu’on pense avoir trouver le bon on s’attend à ce que l’équipe soit soulagée. Mais si celui-ci s’avère n’être pas assez qualifié ou qu’il préfère partir rapidement, cela va affecter le moral de l’équipe qui va devoir se charger de ses missions. Leur charge de travail va donc augmenter ce qui à la longue va grandement les fatiguer et faire baisser leur motivation.

Des tensions entre les collaborateurs peuvent aussi naître suite à ces arrivées et départs à répétition qui nécessitent une nouvelle organisation à chaque fois.

Vous aimerez aussi

Rédaction_offre_emploi
Comment rédiger l’offre de poste parfaite ?

Vous avez besoin d’agrandir votre équipe et vous voulez lancer une campagne de recrutement ?

Rédiger l’offre est la première étape du recrutement. Vous n’y pensez peut-être pas, mais cette étape est très importante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article sur vos réseaux :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Nos contenus experts :

Les chiffres du CHR

Optimisez vos coûts de recrutement, limiter votre turn-over… tout sur les problématiques du CHR aujourd’hui

RH Dans Le Secteur Du CHR

De nouvelles méthodes s’offrent à vous et repensent les RH en hôtellerie restauration à l’ère du digital

Expertise Franchise

Le digital pour optimiser votre recrutement, votre management et votre communication interne