C’est le jour J ! Dans les starting-block pour accueillir les clients.

Terrasse

Le 19 mai sonne comme une renaissance pour le secteur hôtellerie-restauration. La France franchit la deuxième étape de son déconfinement ce mercredi, avec notamment la réouverture des terrasses des cafés, bars et restaurants. Bien que la réouverture se fasse sous conditions, les commerçants sont ravis de retrouver leurs clients. 

Les petites terrasses sont exemptées de la jauge de 50%

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, annonçait mercredi dernier qu’un aménagement de la règle des 50% serait étudié pour les restaurants qui disposent d’une très petite terrasse. Ces derniers sont désormais exemptés de la jauge de 50% mais devront installer des séparations entre les tables. L’objectif de ses séparations est de prévenir les projections entre les tables en installant un plexiglas, une jardinière, une paroi ou autre, à hauteur des clients assis.

Certaines villes tentent d’aider au mieux les commerçants

À Paris, sur la base de projets déposés par les commerçants, plus d’une centaine de rues pourraient à nouveau être piétonnisées pour laisser place à des terrasses éphémères cet été. Ce dispositif exceptionnel est indépendant de l’extension gratuite des terrasses pour les cafés, bars et restaurants jusqu’au 30 juin, qui va aboutir à une nouvelle réglementation des étalages et des terrasses (RET) à compter du 1er juillet.

 

 

À Rennes, comme l’été dernier, les commerçants pourront étendre gratuitement leurs terrasses ou en créer une si besoin, et ce, du 19 mai jusqu’au 31 octobre. Pour ça, les dirigeants de cafés, bars et restaurants devront faire la demande auprès des services de la ville et s’engager à respecter la charte élaborée par Rennes et l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH). La ville de Rennes réfléchit aussi à piétonniser certaines rues de façon temporaire sur cette même période.

D’autres non…

À Concarneau, la polémique sur la taxation des terrasses fait rage. La municipalité a fait savoir aux commerçants qu’ils pourraient étendre leur terrasse, sous réserve de payer les droits de place contrairement à l’été dernier où la gratuité était de mise. L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH) a immédiatement réagi en réclamant la gratuité.

Les commerçants redoublent d’effort pour fabriquer des terrasses

Dans le Morbihan, certains commerçants déploient les grands moyens pour la réouverture. Les dirigeants d’une discothèque ont réussi à faire reclasser leur boîte de nuit en tant que bar de façon provisoire. Ils ont ainsi pu installer une terrasse devant leurs établissements. Le patron d’un bar ne pouvant accueillir que 8 clients sur sa petite terrasse, a décidé d’en créer une seconde, sur le toit de son établissement.

Ailleurs en France, d’autres construisent des terrasses sur les places de parking devant leur établissement.

Les professionnels du secteur se sont préparés à la réouverture

À l’arrêt depuis plusieurs mois, la plupart des restaurateurs en ont profité pour réaliser d’importants travaux dans leurs établissements pour se préparer au mieux à la réouverture. En bénéficiant de temps libre et d’aides financières de l’État, des rénovations telles que la peinture, le mobilier, l’extension ou la création de terrasse ont pu être faites. Pour beaucoup c’était le moment opportun pour refaire l’agencement de son commerce.

La météo incertaine inquiète

Alors que de nombreux fournisseurs et prestataires ont été mobilisés depuis plusieurs semaines pour remettre en marche les établissements, une mauvaise météo pourrait avoir des conséquences désastreuses. La météo incertaine est, en effet, l’une des grandes préoccupations de cette réouverture puisqu’elle pourrait fortement impacter la gestion des stocks. Une crainte pour les commerçants qui ont connu une fermeture presque immédiate lors du premier confinement. Ils avaient, dans l’urgence, recherché des solutions pour éviter le gaspillage. Une situation qu’ils ne souhaitent plus revivre.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article sur vos réseaux :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Nos contenus experts :

Les chiffres du CHR

Optimisez vos coûts de recrutement, limiter votre turn-over… tout sur les problématiques du CHR aujourd’hui

RH Dans Le Secteur Du CHR

De nouvelles méthodes s’offrent à vous et repensent les RH en hôtellerie restauration à l’ère du digital

Expertise Franchise

Le digital pour optimiser votre recrutement, votre management et votre communication interne