Les réservations des terrasses s’emballent, les restaurateurs restent prudents.

Devanture restaurant

Le gouvernement confirme la réouverture des terrasses pour le 19 mai

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a confirmé ce lundi 10 mai, la réouverture des terrasses des cafés, bars et restaurants le 19 mai partout en France. 

« C’est heureux. Les conditions le permettent (…). L’épidémie poursuit sa décroissance (…) et la pression sanitaire sur nos hôpitaux, sur nos réanimations, diminue maintenant à un rythme soutenu (…) Nous sommes tombés en dessous de la barre symbolique des 5 000 patients atteints du Covid en réanimation » déclare-t-il. 

Cette réouverture se fera sous certaines conditions. Les établissements devront se limiter à la moitié de leur capacité et à des tablées de 6 personnes maximum. Les terrasses pourront assurer leur service principalement le midi puisque le couvre-feu sera certes retardé, mais toujours en vigueur, à partir de 21h.

Ces bonnes nouvelles cachent cependant de grandes disparités, puisque seulement 40% des restaurants en France disposent d’une terrasse.

Les réservations s’emballent...

Après plusieurs mois de fermeture, l’attente de la réouverture des terrasses est forte pour de nombreux français. Les réservations des terrasses explosent. 

Selon la plateforme de réservations de restaurants “The Fork”, depuis l’annonce du plan de déconfinement par Emmanuel Macron entre le 29 et le 30 avril, le trafic du site s’est envolé de 80% et les réservations ont été multipliées par 10 pour le 19 mai.  

Après plusieurs milliers de réservations en France, les restaurants sont en train de se remplir massivement.

Mais pas les restaurateurs

Certains établissements sont inquiets de voir leur rentabilité mise en péril par la jauge imposée. De ce fait, selon Jean Terlon, le vice-président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH), de nombreux établissements souhaiteraient attendre la réouverture complète. 

Pour cause de météo incertaine, de capacité d’accueil limitée et d’absence de fréquentation touristique, certains préfèrent patienter jusqu’au 30 juin plutôt que d’ouvrir à moitié.  Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a tout de même annoncé ce mercredi 12 mai qu’un aménagement de la règle des 50% serait étudié ce jour pour les restaurants qui disposent d’une très petite terrasse.

Une aide élargie pour soutenir le secteur

Alors que l’obtention du fonds de solidarité était conditionnée à une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50%, il sera désormais accessible sans condition de perte de chiffre d’affaires

Puisque beaucoup de restaurateurs n’ont pas prévu d’ouvrir dès le 19 mai par peur de ne pas être rentable, l’objectif de cette évolution du fonds de solidarité est d’inciter les établissements à rouvrir.  Il y aura également un maintient, au moins jusqu’en août, du dispositif du chômage partiel avec une prise en charge dégressive de la part du gouvernement.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article sur vos réseaux :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Nos contenus experts :

Les chiffres du CHR

Optimisez vos coûts de recrutement, limiter votre turn-over… tout sur les problématiques du CHR aujourd’hui

RH Dans Le Secteur Du CHR

De nouvelles méthodes s’offrent à vous et repensent les RH en hôtellerie restauration à l’ère du digital

Expertise Franchise

Le digital pour optimiser votre recrutement, votre management et votre communication interne