Les changements de l’aide à la formation du Fonds National de l’Emploi en 2021.

Alors que le secteur des hôteliers-restaurateurs est touché de plein fouet par la crise sanitaire, notamment avec la fermeture administrative des établissements depuis le 30 octobre 2020, l’État apporte des changements majeurs à son accompagnement de l’aide à la formation du Fonds National de l’Emploi (FNE-Formation) pour l’année 2021. 

Selon le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, dans le cadre des conséquences économiques liées à la crise sanitaire, le dispositif FNE-Formation a été repensé afin de répondre aux besoins des entreprises en activité partielle, en activité partielle de longue durée et des entreprises en difficulté par la prise en charge de coûts pédagogiques. 

En 2021, le FNE-Formation accompagne les entreprises proposant des actions de formation concourant au développement des compétences de leurs salariés et structurées sous la forme de parcours.”

Quels sont les salariés éligibles ?

L’ensemble des salariés en activité partielle, en activité partielle de longue durée ou hors activité partielle sont éligibles. En revanche, les salariés en contrat d’apprentissage, en contrat de professionnalisation et ceux appelés à quitter l’entreprise, dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi ou d’une rupture conventionnelle collective et pour lesquels d’autres dispositifs existent ne le sont pas.

Quels sont les parcours de formation éligibles ?

Les parcours de formation éligibles sont toutes ceux qui permettent au salarié de développer des compétences et de renforcer son employabilité.

Les parcours peuvent prendre différentes formes :

  • Le parcours de reconversion qui prépare au changement de métier, d’entreprise ou de secteur. 
  • Le parcours certifiant qui donne accès à un diplôme, à un titre professionnel, à un certificat de qualification professionnelle ou à des compétences socles. 
  • Le parcours compétences spécifiques contexte Covid-19 qui permet d’accompagner les différentes évolutions qui s’imposent à l’entreprise pour sa pérennité et son développement.
  • Le parcours anticipation des mutations qui met en œuvre des formations sur des domaines stratégiques pour la branche et qui accompagne les salariés dans le cadre des transitions numériques et écologiques. 

Quelle est la durée de la formation ?

La formation doit être réalisée entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2022 et ne peut excéder une durée de douze mois et peut être suivie pendant ou en dehors du temps de travail. Dans ce second cas, l’accord du salarié est indispensable. 

Quel est le niveau de l’aide ?

La prise en charge de l’État varie selon la taille de l’entreprise et selon sa situation. 

Pourquoi faut-il former ses équipes ?

Alors que le secteur des hôteliers-restaurateurs fait face à une pénurie de main-d’œuvre, la formation apparaît comme une solution à la fuite des talents

La formation permettra aux salariés de développer des compétences et de renforcer leur employabilité. Rien de tel pour motiver et conserver ses équipes. 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article sur vos réseaux :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin