Second de cuisine

Le second de cuisine assiste le chef de cuisine. Polyvalent, il est capable de travailler sur plusieurs postes. Comme son nom l’indique, il seconde le chef dans ses tâches et occupe un place importante dans la hiérarchie d’une brigade de cuisine.

Le rôle du Second de Cuisine

Le second de cuisine épaule le chef dans ses missions. Il s’assure que les ordres du chef cuisinier sont correctement appliqués dans l’objectif de respecter les normes d’hygiène et de sécurité alimentaire. Concrètement, il vérifie la qualité des denrées fournies, repère les dysfonctionnements et applique la norme HACCP. En produisant et valorisant les préparations, il vérifie la qualité et la présentation en fonction des indications transmises par le chef de cuisine.

Lorsque le chef de cuisine est absent, il supervise le travail et prend en charge la brigade. Il gère toutes les missions correspondant au chef de cuisine : vérifier la présentation des plats, gérer les fournisseurs, assurer les commandes de marchandises… Passionné de cuisine, il propose au chef ses idées pour renouveler la carte ou les plats du jour. Sa mission est aussi de participer à la maintenance et l’entretien des locaux, matériels et équipements.

Le second de cuisine a des lieux d’exercice très diversifiés puisqu’il existe de nombreux types d’établissements : du restaurant gastronomique au restaurant routier.

Les qualités requises d'un bon Second de Cuisine

En premier lieu, le second de cuisine est une personne polyvalente. Assistant du chef de cuisine, il doit être capable de prendre des décisions et résoudre les problèmes. Il est amené à remplacer le Chef et il sait prendre des initiativesLe second occupe une des places les plus importantes dans la hiérarchie d’une cuisine, il doit donc avoir un haut niveau de discipline dans son travail. C’est un métier qui demande beaucoup de coordination. En effet, au moment du service, chaque chose doit être à sa place. Le second de cuisine doit avoir un sens de l’organisation.

Cette profession demande aussi d’avoir une certaine condition physique et une bonne résistance au stress pour rester productif tout au long de la journée. La motivation et la passion du métier sont indispensables pour exercer ce métier. Il doit avoir le sens du contact, être réactif et ponctuel.

Quelles formations pour devenir Second de Cuisine ? ​

Ce métier est accessible après des années d’expérience dans le métier. De manière générale, il faut avoir exercé en tant que commis de cuisine ou cuisinier avant d’accéder au statut. Une formation complémentaire dans la gestion pourra, par la suite, l’amener à devenir chef de cuisine.

Après la troisième, il est possible d’obtenir un CAP cuisine en lycée hôtelier complété par une Mention Complémentaire spécialisée dans la restauration (art de la cuisine allégée, cuisinier en desserts de restaurant) pour devenir second de cuisine puis chef de cuisine.

Au niveau du Bac, il existe le Bac pro cuisine ou le Bac techno sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration (STHR) et le BP arts de la cuisine.

Au niveau bac + 2, le BTS management en hôtellerie restauration (option management d’unité de production culinaire) permet d’accéder aux métiers de la cuisine.

Rémunération ​​

La rémunération d’un second de cuisine est très variable selon le profil, le type d’établissement, l’implantation du restaurant. En moyenne, il se situe entre 1 700 et 2 800 brut mensuel.