Commis de Cuisine

Le commis de cuisine réalise les préparations culinaires, dresse les plats et les transmet au personnel de salle. C’est le premier échelon auquel on accède dans le secteur de la restauration. Il a le rôle d’aide et de support en réalisant les tâches de préparation et d’entretien.

Le rôle du Commis de Cuisine

Le métier de commis de cuisine diffère en fonction de la structure de l’établissement, de la carte du restaurant…   Avant le service, il réalise les mises en place que le chef ou sa hiérarchie lui confie. Il est en charge de la réception et du stockage des denrées alimentaires. Il effectue l’inventaire, déconditionne et conserve les étiquettes pour la traçabilité. Les produits livrés sont aussi vérifiés par cette personne avant d’être rangés dans un ordre précis. Il peut aussi être chargé de l’organisation et la planification des postes de travail. Son rôle est, par exemple, de dresser les listes de produits et matériels nécessaires à la réalisation d’une recette en  prévoyant les temps d’élaboration.

Pendant le service, il participe à la préparation des plats et des mets en respectant les fiches techniques élaborées par les supérieurs. Il respecte dans un même temps, l’ensemble des règles et des procédures en matière de sécurité alimentaire et d’hygiène. Il entretient et nettoie le matériel, participe au nettoyage des cuisines en fin de service et s’assure de la bonne conservation des denrées. Aussi, il reste vigilant aux communications du chef de cuisine, du second de cuisine ou bien du chef de partie.   Enfin, il développe ses compétences par observation principalement mais par les gestes répétitifs qu’il effectue et les échanges avec sa hiérarchie et l’ensemble de l’équipe en cuisine.

Les qualités requises d'un bon Commis de Cuisine

Le commis de cuisine doit savoir travailler en équipe car il peut évoluer dans une brigade d’une cinquantaine de personnes. Il doit d’ailleurs se soumettre aux ordres de sa hiérarchie. Il faut donc accepter l’autorité et être à l’écoute pour évoluer dans cette profession. Être commis de cuisine signifie également d’être capable de travailler debout toute la journée et de travailler généralement en horaires décalés. Il faut donc être une personne dynamique et passionnée pour exercer ce métier stressant et éprouvant autant physiquement que moralement. Les personnes issues du secteur de l’hôtellerie restauration travaillent quand les autres se reposent. Il faut aussi avoir une capacité d’adaptation pour travailler efficacement au moment du service.

Quelles formations pour devenir Commis de Cuisine ? ​

Suivant le type d’établissement, il est envisageable d’exercer ce métier sans détenir de diplôme. Un certain nombre de recruteurs favorisent néanmoins un commis de cuisine ayant une formation ou un diplôme du secteur. Plusieurs CAP forment à la profession : CAP Cuisine / Restaurant / Agent polyvalent de restauration avec possibilité de compléter la formation avec une Mention Complémentaire (MC) Cuisinier en dessert de restaurant / Art de la cuisine allégée. Il existe aussi le Brevet professionnel Restauration ou la certificat de Qualification Professionnelle pour intégrer plus facilement le métier.

Quelles sont les possibilités d'évolution d'un Commis de Cuisine ?

Etant au plus petit niveau sur l’échelle de la hiérarchie en cuisine, la possibilité d’évoluer professionnellement est grande. Plus la structure est petite, plus les échelons supérieurs sont rapidement atteignables. Un commis de cuisine peut prétendre, après des années d’expérience, au statut de chef de partie, second de cuisine puis chef de cuisine.

Rémunération ​

La rémunération d’un commis de cuisine repose généralement sur le Smic hôtelier. Dans la plupart des cas, son salaire varie entre 1450 € et 1 800 € brut mensuel.