Le retour à la vie normal s’intensifie

Table de restaurant

Le retour à la vie normale va s’intensifier dès aujourd’hui avec une nouvelle étape du déconfinement

Les cafés, bars et restaurants vont désormais pouvoir ouvrir leurs terrasses à 100% et recevoir leurs clients en intérieur en ne dépassant pas 50% leur capacité. Les clients pourront donc se mettre à l’abri ou profiter d’une météo plus clémente avec un couvre-feu décalé à 23h.

Cette nouvelle étape arrive au moment où tous les indicateurs de l’épidémie sont au vert. Dimanche 6 juin, Olivier Véran, le ministre de la Santé, est revenu sur la situation sanitaire en France en affirmant que “De façon globale la situation continue de s’améliorer fortement sur l’ensemble du pays […], tous les indicateurs sont au vert. Le déconfinement progressif n’a pas cassé cette dynamique vertueuse.”

Certains ont attendu cette nouvelle étape du déconfinement pour rouvrir leur établissement

Bien qu’ils aient la possibilité de rouvrir depuis le 19 mai, de nombreux professionnels ont préféré attendre cette nouvelle étape. Les restrictions imposées par le gouvernement ont été considérées comme trop contraignantes par certains établissements qui ont fait le choix d’attendre le 9 juin pour rouvrir. Ils estiment qu’un couvre-feu à 21h et une capacité d’accueil de 50% en terrasse ne permettaient pas de respecter l’identité de leurs cafés, bars et restaurants. 

Même si les restaurateurs qui disposent d’une très petite terrasse étaient exemptés de la jauge de 50% depuis le 19 mai, certains professionnels ont préféré ne pas rouvrir car cela étant financièrement intenable. Ils attendaient donc de pied ferme cette nouvelle étape du déconfinement avec l’entrée en vigueur de nouvelles mesures.

La météo a été une autre source de désolidarisation. Beaucoup de restaurateurs ont estimé qu’il était trop risqué de rouvrir leur terrasse à seulement 50% de leur capacité alors que la météo était incertaine. N’ayant pas de solution de repli en cas d’intempéries, ils ont préféré patienter.

D’autres n'ont pas eu le choix que d’être patients

Contrairement à beaucoup de leurs confrères, les établissements sans terrasse ont dû faire preuve de patience. Mais ils vont enfin pouvoir accueillir leurs clients après 7 mois de fermeture. Pour eux, les préparatifs se sont accélérés ces derniers jours.

Avec cette reprise, ces professionnels auront l’impression d’exercer leur métier normalement en retrouvant le plaisir du coup de feu, du dressage de leurs assiettes et du contact avec leur clientèle.

Il reste tout de même quelques ombres au tableau...

La quasi-totalité des restaurants devraient réouvrir leurs portes ce mercredi. D’autant plus que s’ils ne le font pas, ils ne bénéficieront plus des aides de l’État. 

Beaucoup de professionnels restent tout de même inquiets, avec une jauge en intérieur de 50% seulement, ils se questionnent sur la rentabilité de leur établissement et aimeraient le maintien des aides. Mais celles-ci ont déjà commencé à diminuer le 1er juin et vont continuer à décroître de façon progressive jusqu’en septembre. Les employeurs vont devoir payer une partie du chômage partiel et le fonds de solidarité sera moins généreux.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article sur vos réseaux :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Nos contenus experts :

Les chiffres du CHR

Optimisez vos coûts de recrutement, limiter votre turn-over… tout sur les problématiques du CHR aujourd’hui

RH Dans Le Secteur Du CHR

De nouvelles méthodes s’offrent à vous et repensent les RH en hôtellerie restauration à l’ère du digital

Expertise Franchise

Le digital pour optimiser votre recrutement, votre management et votre communication interne